17/10/2020

Galileo akbar



En 2018 déjà, un étudiant natif du Pakistan poignarde et assassine un professeur d’anglais sur le parvis du pôle universitaire Léonard de Vinci.

 

Hier, vendredi 16 octobre 2020, à quelques heures de l’instauration du couvre-feu sanitaire en Ile-de-France, un adolescent tchétchène poignarde, égorge puis décapite un enseignant d’histoire-géographie du collège du Bois-d'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine.


Rappelez-vous. C’était en 2015, peu après l’attentat contre Charlie Hebdo. Le 15 février, jour de l’anniversaire de la naissance de Galilée, la chaîne d'information saoudienne Al-Arabiya diffuse une vidéo en vue d’alerter, on l’imagine, l’opinion des musulmans à travers le monde. On peut y voir un certain cheikh Bandar al-Khaibari expliquer à ses étudiants comment la Terre ne saurait tourner sur elle-même. Au vu de la vidéo, rien ne semble tourner rond dans la tête du prédicateur. Ne se rappelle-t-il pourtant rien des cours de géographie qu’il a suivi enfant dans une école coranique ? A moins bien sûr que lui aussi n’ait déjà égorgé son enseignant ? Allah akbar. Galileo akbar. Ah oui, j’oubliai, l’enseignant français décapité n’a pas été tué pour avoir enseigné que la Terre tourne autour du Soleil et sur elle-même, non… il avait durant son cours d'éducation morale et civique évoqué certaines caricatures dont par sécurité et soumission, on taira désormais le nom.





16/10/2020

Readymade vs. Alreadymade



Belle Haleine, Eau de Voilette (1920) de Marcel Duchamp / Rrose Selavy & Man Ray


SUCCESS, Eau de Toilette (2012) de Donald Trump / Trump Organization & the Five Star Fragrance Company





03/09/2020

Holyhood à Locus Solus
















Catherine Monney réunit les 17 artistes qu’elle a précédemment exposé·e·s dans sa galerie de Locus Solus et qu’elle invite régulièrement à venir s’inspirer de sa bibliothèque. Aujourd’hui, elle a choisi de leur faire lire Holyhood d’Alessandro Mercuri, matière à évoquer, comme autant d’arrêts sur images tirés de la mémoire ou de l’inconscient de chacun·e, ce que leur inspire la mythologique ville de Californie.

 

Avec des œuvres de Caroline Bachmann, Josse Bailly, Alexandre Bianchini, Grégoire Bolay, Jean Crotti, Noémie Doge, Agnès Ferla, Élise Gagnebin-de Bons, Aloïs Godinat, Fabrice Gygi, Jérôme Hentsch, Alain Huck, Robert Ireland, Jean-Luc Manz, Alessandro Mercuri, David Monnet, Virginie Otth, Stéphane Zaech

 

Informations : Locus Solus / rue de la Combette 8 / Prilly / Lausanne / Suisse

Vernissage le samedi 12 septembre de 17h à 22h, et ensuite jusqu'au 18 octobre sur rendez-vous au +41 77 418 59 44 / https://locus-solus.ch / https://artfiction.ch/xxaf/xxaf-11/

 

Livres interprétés : «Holyhood, vol. 1 - Guadalupe, California» d'Alessandro Mercuri

 

À propos : Ouvert en janvier 2016, Locus Solus est un projet qui rapproche arts plastiques et littérature. À chaque saison, une exposition est présentée dans une chambre de 3 mètres sur 4 dans une maison entourée d’un jardin en terrasses dans le quartier de Malley, proche du centre ville de Lausanne. Chaque artiste développe son concept d’exposition après avoir choisi un livre qui fait écho à son imaginaire.

05/08/2020

XXaf

Le Festival qui n’aura lieu qu’une seule fois… mais vingt fois!



Portées toujours à l’incroyable, alliées à l’invincible, les éditions art&fiction fêtent leurs 20 ans d’existence en 2020!

 

À anniversaire exceptionnel, projet exceptionnel. Son nom? Le XXaf dont le programme vous est dévoilé dans ces pages. Son but? Sortir du livre, aller à la rencontre des passant·e·s, les pressé·e·s comme les flâneur·euse·s, les touristes comme les fidèles qui soutiennent notre association depuis sa création. Un festival accessible et gratuit, pour toutes les personnes qui seront happées par notre proposition, au hasard Balthazar, ou programme annoté à la main. Une histoire qui s’écrira selon la déambulation de chacun·e, conjuguée du point de vue de l’art et de la fiction et ce grâce à la collaboration de 90 artistes, auteur·e·s et de 13 lieux partenaires!

 

programme du festival

site du festival

site art&fiction



07/06/2020



entraîné dans le mouvement de la Terre...



La question est de savoir si le point que je me représentais il y a une heure, est le même que celui que je me représente maintenant ou si c’est un point différent. En d’autres termes, comment savons-nous si le point occupé par l’objet A à l’instant α est le même que le point occupé par l’objet B à l’instant β, ou mieux encore, qu’est-ce que cela veut dire ? Je suis assis dans ma chambre, un objet est posé sur ma table ; je ne bouge pas pendant une seconde, personne ne touche à l’objet ; je suis tenté de dire que le point A qu’occupait cet objet au début de cette seconde est identique au point B qu’il occupe à la fin ; pas du tout : du point A au point B il y a 30 kilomètres, car l’objet a été entraîné dans le mouvement de la Terre. Nous ne pourrons savoir si un objet, très petit ou non, n’a pas changé de position absolue dans l’espace, et non seulement nous ne pouvons l’affirmer, mais cette affirmation n’a aucun sens et en tout cas ne peut correspondre à aucune représentation.

Henri Poincaré, La valeur de la science (Flammarion, 1905) – première partie : Les sciences mathématiques  – chap III La notion d’espace – § 4 – La notion de point






30/05/2020


Fin d’interdiction de printemps


Après 55 jours de confinement en réponse à la pandémie de Covid-19 en France, 
au 16ème jour de déconfinement, un mercredi 27 mai au matin, 
avenue Parmentier dans le 11ème arrondissement de Paris...